Avocat Médiation Conventionnelle Paris

Maître Isabelle NICOLAÏ est médiateur, formée à la médiation par l'Institut ARMEDIS, et à l'accompagnement en médiation par l'Ecole de la Médiation de l'Ordre des Avocats de PARIS. Maître Isabelle NICOLAÏ est membre fondateur de l'Association GMI, Groupement des Médiateurs Indépendants, qui réunit des médiateurs professionnels partageant des valeurs communes et ayant une réelle expérience des situations conflictuels (Avocats, DRH, chefs d'entreprise, experts comptables ...), afin de développer la médiation conventionnelle.

Définition de la médiation

La médiation est une alternative au procès pour le règlement d'un conflit.

A travers un cheminement balisé en étapes, et avec l'aide d'un médiateur neutre et indépendant, les parties parviennent à trouver une solution au litige qui les oppose : cibler les désaccords, cibler les problèmes communs, pour envisager ensuite les solutions possibles et acceptables permettant aux parties de conclure un accord durable.

La médiation est dite conventionnelle lorsqu'elle est exercée en dehors de tout procès engagé entre les parties.

Intérêt de la médiation

L'intérêt de la médiation, c'est d'éviter un procès long et coûteux, car la médiation permet de résoudre rapidement un litige alors qu'un procès peut s'étendre sur plusieurs mois, voire sur plusieurs années.

L'intérêt de la médiation, c'est aussi de trouver en commun une solution satisfaisante pour les deux parties, au lieu de se voir imposer par le tribunal une décision qui parfois ne satisfait personne.

Enfin, la médiation permet de tenir compte de facteurs d'ordre non juridiques, souvent non dits, qui cristallisent un conflit et rendent impossible toute négociation ou tout accord : la médiation est alors un préalable nécessaire pour renouer la communication entre les parties avant de parvenir à un accord sur le plan juridique.

C'est pourquoi il est utile de recourir à la médiation dans tous les cas où il est souhaitable que les parties maintiennent ou renouent de bonnes relations.

Par exemple, en matière commerciale, une entreprise peut souhaiter qu'un procès ne mette pas fin de façon irrémédiable aux relations commerciales établies avec ses fournisseurs en cristallisant les tensions des uns et des autres.

De même, en matière familiale, un divorce par consentement mutuel peut échouer simplement parce que la procédure, centrée sur la seule négociation des conséquences du divorce, prive l'époux qui en ressent le besoin de la possibilité de comprendre et d'évoquer avec l'autre les causes de l'échec du mariage : lorsque c'est le cas, la médiation permet d'évacuer cette frustration avant l'intervention de l'avocat pour négocier ensuite sereinement les conséquences du divorce.

Garanties de la médiation

Le recours à la médiation garantit également vos droits puisque l'accord trouvé par les parties peut être homologué par le tribunal, ce qui lui confère la même valeur qu'un jugement et garantit son exécution.

Par ailleurs, les échanges entre les parties au cours de la médiation demeurent confidentiels.

Honoraires du médiateur

En principe, les parties se partagent la rémunération du médiateur, pour garantir sa neutralité et son indépendance.

contactez-nous

Consultez également :

c